Nos voisins, les hommes

Publié le par chocoladdict



Ca a le goût d'une critique de dessin animé, ça ressemble à une critique de dessin animé mais ce n'est pas un billet sur ce dessin animé )

Non j'avais plutôt envie de parler de mes voisins du dessus....ceux qui, récemment, ont manifesté leur mécontentement en entendant brailler le chérubin. Notez mon honnêteté, je suis consciente que dans certaines situations, le petit ange peut véritablement brailler ). A deux ans, on découvre la frustration, on ne maîtrise pas ses émotions et ses colères (j'ai lu que la zone du cortex dédiée aux émotions est immature chez l'enfant jusqu'à 4 ans) et cela se traduit par un niveau de décibels pas toujours des plus bas.

La première fois que mes voisins se sont faits entendre, c'était une pleine journée et je venais de dire "non" au chérubin pour x ou y raison....arrachage de cheveux (oui il a une tendance à surjouer), pleurs et là soudain j'entends des coups de balai dans le plafond. Je me suis convaincue que c'était une erreur, que mes voisins répétaient une pièce de théâtre et donnaient les trois coups ou qu'ils faisaient peut-être des travaux....dans leur sol )

Malheureusement, il y a eu plusieurs nuits la semaine dernière où notre chère tête blonde a beaucoup de mal à s'endormir seul. Après l'histoire, la chanson, le bonne nuit, le petit discours sensé le rassurer, nous quittions la chambre et la sirène de pompier se mettait en route....alors en parents soucieux de ne pas laisser s'installer une mauvaise habitude, nous l'avons laissé pleurer un petit moment et les coups de balai ont frappé de manière insistante et prolongée.

Là j'avoue que mon calme légendaire, un peu éméché par les endormissements interminables du fiston (les soirs précédents il avait fini par rejoindre Morphée une fois que nous étions restés avec lui dans sa chambre) s'est transformé en ras-le-bol. J'ai saisi mon balai et j'ai à mon tour tapé dans le plafond ...c'était ça ou je montais les insulter ! ....non mais sérieux ils veulent qu'on le bayonne le môme? ) ils entendent autant que ça pour trouver cela insupportable ? (à noter que l'insonorisation est très bonne dans l'immeuble et que la plupart du temps j'ai le sentiment de vivre seule sans voisin)

A la première occasion, j'ai relevé les noms sur leur porte en faisant des spéculations sur leur âge (des vieux qui supportent plus les gosses ?), leur occupation (des gens en horaire décalé qui font des siestes dans la journée ?) et en me demandant si j'allais toquer chez eux pour discuter avec eux entre gens civilisés....

Mais que vais-je leur dire? que je souhaite laisser pleurer mon fils pour qu'un cercle vicieux ne s'installe ...à mon avis ils s'en fichent totalement de mes explications éducatives (et puis entre temps les soirées sont redevenues plus calmes)

La guerre des voisins est-elle ouverte? ....à suivre....

Commenter cet article

chocoladdict 04/09/2008 22:26

E-Zabel : il faut peut-être faire un casting de ses voisins avant d'emmenager? ceux du dessus ont changé malheureusement !

e-zabel 04/09/2008 20:01

oh LA galère.... le stress en plus.... pas facile du tout ! J'ai du bol, au dessus j'ai un couple d'environ 55 ans médecins tous les deux qui comprennent complètement et qui m'ont déjà rassurés à ce sujet.... oufparce qu'il y a des fois où franchement, je serai eux j'appelerai la DASS !

mag 04/09/2008 14:14

Bah, tout et n'importe quoi. on garait mal la voiture, le petit courrait trop ds les couloirs, nos volets claquaient la nuit.... pour la nuit pas de pb, le voisin juste à coté de la chambre du loulou était un adorable petit pépé. En fait, pour la marmaille, c'était nous qui gueulions... à cause d'une troupe de joyeux lurons au dessus qui sautaient et courraient ts les soirs jusqu'à minuit !!! on peut me comprendre qd même...

chocoladdict 04/09/2008 13:55

Ratounette : tu crois que nous ne devrions pas le laisser pleurer dans ce cas? les avis divergent, difficile de savoir s'il a peur ou s'il veut ENCORE rester avec nousPivoine : j'aime bien ta solution et j'attends de voir leur tête en leur sortant ça )Fyfe : y a des chiants partout je vois ! )...c'est vrai que je n'avais pas encore pensé aux voisins du dessous )MissBrownie : jamais entendu le moindre signe de vie sexuelle dans mon immeuble )...tes voisins devaient être particulièrement expressifs )Pimousse : si j'y vais avec mon balai, tu crois que ça va détendre l'atmosphère? )Little Cat : j'imagine que lorsque tu meurs de sommeil, les cris d'un enfant ça tape sur le système mais bon je ne le fais pas pleurer exprès ) Mag : ah les petits mots, on y a eu droit aussi une fois dans la boîte aux lettres parce qu'on avait mal découpé un carton dans le local des recyclables...à croire qu'il y a en qui n'ont que ça à faire ! et c'était à quel sujet tes petits mots?

MAG 04/09/2008 12:31

On avait le meme délire ds notre ancien immeuble (de cons) : eux c'était les mots sur les pare brise, anonymes bien sur...ca m'a fait péter un cable. je suis d'accord avec pimousse, ils vont s'écraser si tu vas les voir. te laisse pas faire bon sang ! sinon c'est porte ouverte à tout !! encore mieux : fait hurler encore plus ton chérubin pour les pousser à bout !!!!